Nous suivre

FacebookLinkedin

La Critic est une association loi 1901, située à Cayenne en Guyane française. Elle est agréé Jeunesse et Education Populaire.

La Critic a pour objet de mener une réflexion en sciences humaines et sociales sur les questions territoriales, politiques, culturelles et sociales, et d'agir pour l'émancipation individuelle et collective et le développement de l'éducation populaire.

Actualités

BPJEPS Suite

En juin dernier, nous avions réalisé plusieurs formations dans le cadre des BPJEPS Animation sociale et Loisirs tous publics développés par Aprosep formation.

Au cours de ce mois de Septembre, nous avons réalisé de nouvelles sessions en direction des mêmes stagiaires. Au programme:

  • Le collectif, une ressource pédagogique où, après avoir questionné différents courants pédagogiques (école mutuelle, Ferrer, Korzcak, Freinet, pédagogies de la décision...) ayant placé le collectif au centre de leur méthodologie, nous avons oeuvré collectivement à échanger sur les expériences de chacun.e et à élaborer des outils mobilisables dans les métiers de l'animation. 
  • Publics et contextes: il s'agissait de prendre en compte l'importance des conditions de vie des publics de l'animation et des possibilités pour les professionnel.les de travailler en intégrant ce contexte (lien avec les familles, projets sur le territoire, partenariats...). Nous avons abordé aussi de manière plus spécifique cette catégorie qu'est la jeunesse, au travers notamment des différentes approches de l'action publique (jeunesse victime/jeunesse menace/jeunesse ressource).

Le service civique, et après?

La Critic va développer dans les prochains mois le projet "Le service civique, et après?", soutenu par la DJSCS de Guyane. Ce projet vise à mettre en oeuvre une recherche-action sur l'impact du service civique dans les parcours de jeunes.

L'objectif général correspond à la necessité d'avoir une meilleure compréhension des trajectoires de jeunes ayant été en service civique, et par là même d'interroger l'impact de ce dispositif dans leur vie. Il s'agira ainsi de recueillir les témoignages d'une pluralité de jeunes et d'en produire l'analyse. Le projet prendra fin dans un événement participatif permettant de discuter des conclusions et d'en dégager des pistes d'action.

BPJEPS

Pendant ce mois de juin, La Critic intervient dans le cadre des BPJEPS (Brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport) mentions Animation sociale et Loisirs tous publics mis en place par Aprosep Formation à Cayenne.

Il y a quelques jours, il s'agissait d'inviter les stagiaires à Se nourrir de l'éducation populaire. Cette semaine, l'enjeu est de penser Le territoire guyanais comme ressource et système. Pour ce faire, nous abordons les questions de l'interculturalité, de la politique de la ville et du travail en réseau.

La Critic évolue

Après l'ouverture de l'antenne en Guyane, La Critic continue de se transformer. En effet, l'association est désormais une structure guyanaise à part entière, le siège social ayant été transféré à Cayenne. La Critic Grenoble demeure mais devient un établissement secondaire. Le Conseil d'administration récemment renouvelé est désormais composé de 5 personnes: 3 à Cayenne et 2 à Grenoble.

Dans la continuité de cette évolution, La Critic a obtenu l'agrément JEP (Jeunesse, Education Populaire), délivré par la DJSCS (Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Guyane). Si cet agrément ouvre l'accès à des subventions spécifiques, nous voyons surtout, dans cette reconnaissance de la compétence jeunesse de la structure, un encouragement au développement de projets en direction des jeunes guyanais.es.

Le service civique en images

La Critic Guyane était présente le 13 décembre au cinéma Eldorado de Cayenne pour la soirée "Le services civique en images: soirée des volontaires guyanais".

Cet événement, organisé par le Crij et la Djscs, visait à valoriser l'engagement des jeunes guyanais.es en service civique. Sous la forme de focales vidéo, nous avons pu découvrir l'expérience concrète de quelques jeunes au sein des structures qui les ont accueillis (Caf, Crij, Guyane Promotion Santé, Mairie d'Apatou, Parc amazonien de Guyane).